17 février 2012 Fittsize Me

En janvier dernier, le collectif Article 47 publiait une lettre ouverte pour l’accessibilité numérique des services publics destinée à alerter les pouvoirs publics sur le retard pris dans la mise en conformité des sites des services publics français .

9 mois après la première échéance fixée par le décret d’application pour les sites de l’Etat (14 mai 2011), en dépit d’un forum européen de l’accessibilité numérique où la secrétaire d’Etat auprès du Ministre des solidarités et de la cohésion sociale a ré-affirmé l’engagement du Gouvernement dans ce domaine (sic !), en dépit du rapport de l’Observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle qui reprend peu ou prou le contenu de la lettre ouverte du Collectif Article 47, en dépit de la conférence nationale du Handicap du 8 juin dernier qui a plus traité des dispositions des dérogations possibles, le constat n’a guère évolué…

En dehors d’un portail dédié et d’un centre de ressources donnant des exemples de bonnes pratiques (dont certains exemples à ne surtout pas suivre car non-accessible ! un comble…) et d’un plan de 25 millions d’euros pour l’accessibilité numérique des sites internet de l’Etat et du Gouvernement, la quasi-totalité des sites internet publics n’est toujours pas en conformité avec le RGAA !

Des centaines de sites de sites sont donc, depuis le 15 mai dernier, en infraction avec la loi. En mai prochain, ce sera au tour de la plupart des collectivités ! Et le plus inquiétant dans tout cela, c’est de voir l’absence de réactions et d’actions concrêtes. Pire, les sites publics continuent de travailler avec des prestataires non compétents sans que cela pose le moindre problème…

Patrice Bourlon, expert accessiweb et membre du GTA, conclut sur le même thème avec une touche d’humour noir :

« Six ans et demi depuis l’adoption de la loi ! Dans ce dossier, les gouvernements successifs commencent me semble-t-il à avoir épuisé les moyens de faire du surplace tout en faisant semblant d’avancer […] »

Sans parler des prochaines élections présidentielles à venir…

Profitez-en pour découvrir les tests effectués par Patrice auprès de ministères, établissements publics…

, , , ,