21 octobre 2010 Fittsize Me

Article paru dans la CB Newsletter du jeudi 21 octobre :
« La septième édition de l’étude Publicité & Société menée par l’agence Australie avec TNS Sofres dresse une nouvelle fois un bilan peu flatteur pour la publicité qui, d’année en année, creuse un peu plus le fossé qui la sépart des Français.

En 2010, la majorité d’entre eux (52%) déclarent y prêter de moins en moins attention, 80% estimant qu’elle est source d’ennui (contre 74% en 2009). La publiphobie est en progression constante, ce qui n’empêche pas les auteurs de l’étude de trouver des sources de satisfaction là où ils peuvent.

Ainsi, si le poids des publiphiles diminue dans la population (un Français sur 7 l’est), « ils font preuve d’optimisme et de curiosité, apprécient les marques aiment consommer » précisent-ils.

Ce que les publicitaires et les annonceurs doivent retenir de cette étude, bien que cela leur soit martelé depuis sa première édition, c’est que s’ils veulent que la pub soit mieux reçue par davantage de Français, il faut qu’elle apparaisse utile, divertissante et source de plaisir. »

Pour lire l’article dans son contexte : www.cbnews.fr/newsletter/1287612000

, ,